Posts in Category: Non classé

Atelier-Galerie 51 à Alençon

Atelier-Galerie 51

Du 10 au 25 novembre,

Le bestiaire d’Orphée

 

 

Vivre l’art-magazine

Vivre l’art-magazine, blog d’art actuel et magazine d’art créé par Lucien Ruimy , texte de Thierry Gaudin

Absence et disparition, L’Ampoule n°23, éditions de l’Abat-jour

Traces d’un paysage qui n’existe plus mis en page par les éditions de l‘Abat-jour : édition pour Littérature exigeante et atypique, romans dérangeants, nouvelles incorrectes, humour noir et mauvais genre revendiqués

résidence peinture en milieu scolaire, trois mois à l’école primaire Maurice Thorez,Trappes-en-Yvelines

Pendant l’hiver 2017, les enfants de l’école primaire Maurice Thorez ont réalisé un travail autour du paysage :
A travers un choix de poèmes courts et en lien direct avec la nature, ils ont travaillé sur l’interaction poésie/peinture  :
Leur travail a été exposés en relation avec mon exposition à L’EMD (Trappes) et l’hôtel de ville
Trois dessins d’enfants :

Une nuit pour Fukushima

100 masques est un projet d’installation pour 100 visages en suspension faisant réponse à l’appel à insurrection artistique lancé par la compagnie théâtrale Brut de Béton production contre la poursuite de la contamination radioactive de la planète.

Exposés en mars 2016 à la maison de l’arbre à Montreuil, puis à Fontenay-sous-Bois (93) dans le cadre de l’évènement Artcité fractions, au grand Palais dans le groupe « Singulière sculpture ».

 

Macka-Les Cent masques d’Alexandra Fontaine

En avril 1986, les premiers liquidateurs de Tchernobyl portaient des masques de la seconde guerre mondiale, totalement inutiles pour se protéger des radiations. Un raccourci saisissant de l’absence de considération pour des habitants plongés dans une catastrophe écologique sans précédent.
Les cent masques d’Alexandra Fontaine suggèrent cette tragédie renouvelée du peuple ukrainien, celle de guerres dîtes patriotiques, en 1945 et 1986. Ils témoignent du sacrifice de ces femmes et de ces hommes et nous interrogent sur nos responsabilités.
Dans l’installation à la maison de l’arbre à Montreuil (93), les masques flottaient dans l’espace-traversés par la lumière-à la fois semblables et totalement différents, en mémoire de tout une communauté villageoise disparue.
Les masques d’Alexandra Fontaine peuvent également être portés, tels les masques de pierre de bois et de feuille, masques de plume, masques de beauté ou mortuaire, masques peints en direct sur la peau avec le noir du maquillage, qui en dissimulant les visages révèlent les histoires oubliées de l’humanité.
En 2016, certains habitants de Tchernobyl sont rentrés vivre dans la zone interdite en dépit du danger. C’est le cadre de l’histoire de Au début et à la fin des temps, la très belle pièce du dramaturge ukrainien Pavlo Arie. On pourrait imaginer sans peine, que les acteurs interprétant les personnages de ce texte, portent les masques d’Alexandra Fontaine.

M.T, 25/05.16, Paris

Les 20 ans de Cassandre/ Horschamp

Exposition organisée pour les 2O ans de la revue Cassandre à la maison de l’arbre à Montreuil (93)

De la figure du tout

De la figure du tout,

Un livre d’artiste écrit par Alain Helissen, en 2014

Extrait du blog d’Alain Helissen : La gestation de ce livre de livre aura duré environ deux ans, pendant lesquels Alexandra Fontaine, plasticienne occupée par ses projets propres, réfléchissait à la forme qu’elle donnerait à De la figure du tout. Le résultat est à la hauteur de l’attente. C’est sans doute, jusqu’ici, le plus beau livre auquel j’ai participé. De la figure du tout se décline en 7 livres, chacun d’entre eux comportant une peinture d’Alexandra Fontaine ainsi qu’un travail plastique incluant le colophon et présenté sur la page de garde.

Un an de résidence peinture à la Commanderie des Templiers (Saint-Quentin en Yvelines)

2014-2015 :  Une résidence sur le thème du paysage qui commence par l’exposition Paysage(s) à la Commanderie des Templiers et qui sera structurée jusqu’à sa fin par divers évènements : exposition « Paysage(s) à l’encre noire » à la médiathèque des sept Mares (Elancourt), présentation des carnets de voyages avec la médiathèque du petit Canal (Saint-Quentin-en-Yvelines), exposition à la Tannerie (Houdan)……..

 

Entretien avec Jean-Paul Gavard-Perret

 

 

 

 

2013 : Entretien avec Jean-Paul Gavard Perret sur le site du magazine littéraire Le salon littéraire
La peinture d’Alexandra Fontaine provoque un émoi particulier. Elle entretient un pont entre la mémoire et un imaginaire qui prend en charge dans le relief trouble d’étranges paysages – parfois fantômes parfois d’énigmatiques. Leur abstraction donne à l’image une valeur capitale : elle ne dit pas « autrement », elle montre autre chose.

Les Yeux dans ton odeur


2014 : Les yeux dans ton odeur, un livre d’artiste réalisé en collaboration avec Myriam Eck aux éditions Approches, en 40 exemplaires

Le regard de Jean-Paul Gavard-Perret sur le livre d’artiste sur le site du magazine littéraire en ligne Le Salon littéraire :